Sauver la Tortue Verte

 

Une espèce menacée d’extinction par la convention de washington.

J’adhere

Qui suis-je?

Les tortues marines sont des reptiles qui parcourent nos océans depuis plus de 100 millions d’années. La tortue Chelonia Mydas, dite tortue verte ou tortue franche, que l’on retrouve dans le Pacifique, l’Atlantique et l’Océan indien, fait partie de cette grande famille.

 

Herbivore à l’âge adulte, la tortue verte se nourrit d’algues rouges qu’elle broute sur les fonds jusqu’à -30 mètres. Elle pèse de 130 à 160 kilos (maximum 250 kilos) pour une longueur de carapace pouvant atteindre les 125cm. Elle se distingue par ses formes arrondies et sa couleur brun rouge des juvéniles et brun vert des adultes.

 

 

 

Son exploitation

Malheureusement, appréciée pour sa viande, ses écailles, sa carapaces, son cartilage, sa peau et sa graisse, la tortue verte se retrouve rapidement menacée par l’Homme.

A la Réunion, en 1978, se créée un établissement, la « Ferme Corail », spécialisé dans l’engraissement et la commercialisation des tortues vertes. Pour ce faire, près de 100 000 tortues nouveau-nés ont été prélevées sur les plages des Iles Éparses (Tromelin; Europa principalement) qui constituent l’un des derniers sites majeurs pour la reproduction de la tortue verte.

 

Convention de Washington

  • C’est en 1981 que lui sera reconnu le statut d’espèces menacées d’extinction par la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages, dite CITES qui fixe le principe d’interdiction de leur importation et de leur exportation. Dix ans plus tard, l’État français prenait enfin en compte cette convention et interdisait le prélèvement des spécimens de Chelonia Mydas sur les Iles Éparses. Cela n’empêchera pourtant pas la Ferme Corail de prélever 4032 bébés tortues à Tromelin en 1992. Le travail des associations de protection de l’environnement dont la SREPEN Réunion Nature Environnement fait partie a été essentiel pour qu’enfin cesse cette activité commerciale destructrice de l’environnement. Ainsi la Ferme Corail s’est vue contrainte de se reconvertir et d’agir pour la conservation de ces espèces et non pour leur commerce…. 

POURQUOI DONNER ?

Votre don est notre force. Grâce à vous et aux personnes qui nous soutiennent, SREPEN peux augmenter l’impact social de ses projets.

Votre don vous permet également de bénéficier d’une déduction fiscale (valable 5 ans) :
– 66 % du montant de votre don au profit de SREPEN peut être déduit de votre impôt sur le revenu. Le plafond de la déduction s’élève à 20% de votre revenu imposable.
– 75 % du montant de votre don au profit de SREPEN peut être déduit de votre ISF. Le plafond de la déduction s’élève à 50 000 €.

Notre Service Relations Donateurs est à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter :

Par e-mail : contact@srepen.re
Par téléphone : +262 262 28 19 29