Combattons la disparition d’une forêt unique au monde 

 

Ensemble, préservons la forêt semi-sèche de la Grande Chaloupe.

Le Défi

La forêt semi-sèche (ou semi-xérophile) de l’île de la Réunion est menacée d’extinction. Autrefois, elle occupait toute la côte ouest de l’île. Aujourd’hui il ne reste plus qu’1% de sa surface originelle, principalement à la Grande Chaloupe. L’exploitation de la forêt par l’homme et l’introduction d’espèces envahissantes sont les principales cause de sa destruction. 

Composé d’essences d’arbres endémiques de la Réunion (elles n’existent nulle part ailleurs) et abritant des espèces animales et végétales rares (comme le bois de lait), ce milieu environnemental est unique ; sa disparition constituerait une grande perte pour pour le patrimoine naturel réunionnais et pour la biodiversité au niveau mondial ! 

 

Notre action

L’association SREPEN milite depuis longtemps pour la préservation de la forêt semi-sèche du massif de la Montagne. Nous avons donc apporté notre soutien au projet européen LIFE+ COREXERUN, coordonné par le Parc national de La Réunion. Ce programme avait pour but, de 2009 à 2014, de restaurer, protéger et recréer une partie de la forêt semi-sèche du massif de la Grande Chaloupe

Grâce à l’expertise de nos membres à propos des milieux naturels de l’île, nous avons d’abord guidé l’équipe dans la mise en place du protocole de restauration de la forêt

Nos bénévoles se sont ensuite mobilisés régulièrement, lors de 9 journées de chantiers sur le terrain : 

    • pour désherber les terrains et les débarrasser des espèces exotiques envahissantes (comme le choca vert (Furcraea foetidia))
    • pour replanter des centaines d’arbres afin de recréer la forêt originelle et prolonger les rares parcelles encore préservées. 

Le projet LIFE+ COREXERUN est une grande réussite pour la préservation environnementale de la Réunion : 9 hectares de forêt ont été re-plantés (90 000 arbres au total !), 30 autres hectares de forêt existante ont été protégés des espèces envahissantes qui menacent leur survie. Si bien qu’un autre grand projet européen, Life+ Forêt sèche, a été lancé en 2014 pour continuer ces actions.

Je veux aider

C’est aujourd’hui la prolifération d’espèces exotiques envahissantes (plantes ou animaux) qui constitue désormais la plus grande menace pour la forêt semi-sèche. En savoir plus (lien vers action Espèces envahissantes)

Mobilisez vous activement pour lutter contre ce fléau et participez à la sauvegarde de la forêt sèche :   

  • Participez aux prochains chantiers bénévoles, ainsi qu’à nos actions de sensibilisation (contactez nous pour en savoir plus)
  • Signalez les espèces exotiques envahissantes sur vous rencontrez, via le site : https://www.especesinvasives.re/
  • Contribuez financièrement à la lutte via vos dons avec le formulaire ci dessous. Ceux ci serviront à financer les actions de communication et de sensibilisation du grand public à propos des espèces exotiques envahissantes. 

En savoir plus sur les programmes de préservation de la forêt sèche de l’île de la Réunion 

Le site officiel du projet Life+ Corexerun : http://www.lifecorexerun.fr/

Le rapport du projet http://www.lifecorexerun.fr/wp-content/uploads/2014/06/rapport_vulgarisation_VF.pdf et sa video de bilan : Un projet réunionnais pour sauver la forêt semi-sèche de La Réunion

Le site Officiel du projet Life+ Foret Sèche : https://www.foretseche.re/